Aspirateur, comment bien choisir ? Comparatif et avis 2016

L’ère moderne a fait de l’aspirateur un outil indispensable dans tous les logements, quelles que soient leurs tailles. Plus hygiénique que le bon vieux balai pour les sols durs et plus efficace que le balai mécanique pour les tapis et moquettes, l’aspirateur les a littéralement supplantés au fil des décennies. Inventé au XIXème siècle, l’aspirateur s’est démocratisé après la Seconde Guerre Mondiale et a depuis subi de nombreuses évolutions, avec notamment l’apparition des premiers aspirateurs sans sacs à la fin du XXème siècle, bientôt suivis par les robots aspirateurs.

Le marché de l’aspirateur étant gigantesque, il est normal d’être un peu perdu lors de l’achat. Grâce à notre guide et comparateur, découvrez quel aspirateur est le plus adapté à vos besoins : comparatif aspirateur, meilleur aspirateur, aspirateur pas cher, aspirateur sans fil, sans sac, robot, silencieux ou encore à balai…

Nous comparons et testons toutes sortes de modèles pour vous proposer le meilleur choix, au meilleur prix !

 

Les grandes familles d’aspirateurs

On distingue aujourd’hui plusieurs types d’aspirateurs qui conviennent pour des usages différents et à chaque profil d’utilisateur correspond un modèle d’appareil.

aspirateur sans sac

Les aspirateurs sans sac

L’apparition des aspirateurs sans sac a reçu un bon accueil et les foyers sont de plus en plus nombreux à porter leur choix vers ce type d’aspirateur. Offrant une facilité d’utilisation et une maniabilité sans égal, l’aspirateur sans sac évite les tracas liés à l’approvisionnement en sacs adaptés, les sacs d’aspirateur étant rarement standard, et permet de réaliser des économies substantielles. En dépit de l’absence de sac, les modèles sans sacs sont très efficaces et certains éliminent l’intégralité des poils et des poussières les plus incrustées. (lire le comparatif aspirateur sans sac complet)

De ce fait, l’aspirateur sans sac convient pour les personnes possédant des animaux de compagnie ou des présentant des allergies. Celles qui veulent faire des économies de consommables et obtenir une propreté impeccable se tourneront également vers ce type d’aspirateur qui offre une meilleure filtration, la plupart des modèles étant équipés d’une filtration multi-cyclonique qui permet de filtrer l’air plusieurs fois. En outre, ils ne perdent jamais leur efficacité d’aspiration, contrairement aux aspirateurs avec sac qui perdent de leur efficacité au fur et à mesure que le sac se remplit.

Les personnes sensibles au bruit pourront en revanche être déçues par l’aspirateur sans sac, car l’air subissant de multiples filtrations génère un volume important, à moins de se tourner vers un modèle silencieux.

aspirateur avec sac

Aspirateur avec sac

Malgré le succès de l’aspirateur sans sac, l’aspirateur avec sac n’est pas tombé en désuétude. Car tout en développant des modèles sans sac ou robot, les fabricants ont réussi parallèlement à atténuer les principaux défauts des aspirateurs avec sacs : la perte d’aspiration et le bruit. Afin de contourner le problème de la baisse d’aspiration qui s’opère progressivement au fur et à mesure du remplissage du sac, ils ont créé des sacs à couches multiples qui limitent le phénomène en augmentant la filtration. De plus, les appareils haut de gamme sont de moins en moins bruyants.

L’aspirateur avec sac convient à ceux qui recherchent de la puissance, évitent le contact direct avec les allergènes et trouvent plus pratique de changer le sac que de vider l’aspirateur plein. En outre, grâce à son bon isolant anti-bruit, son volume sonore est limité ce qui lui donne l’avantage chez les personnes sensibles au bruit.

 A contrario, les utilisateurs qui souhaitant faire des économies sur les consommables ou qui préfèrent se passer de sac pour des questions écologiques ne se tourneront pas vers ce type d’aspirateurs mais plutôt vers des modèles sans sac.

aspirateur balais

Aspirateur balais avec ou sans fil

Les aspirateurs balais ou l’aspirateur sans fil, comme leur nom l’indique, sont des appareils de forme verticale équipés d’une tête d’aspiration en contact avec le sol, d’une cuve en leur centre et d’une poignée à leur sommet. Fournis pour la plupart avec des têtes munies de petites brosses rotatives ainsi qu’une batterie d’accessoires, certains modèles fonctionnent sur secteur et d’autres sur batterie, ces derniers étant plus légers et plus maniables mais présentant une faible autonomie. Plus efficace qu’un balai, l’aspirateur balai est toutefois moins performant qu’un aspirateur traineau et n’a pas vocation à le remplacer. C’est pourquoi il est parfait comme aspirateur d’appoint pour des petits nettoyages rapides ou des passages fréquents.

L’aspirateur balai étant une excellente alternative au balai, il conviendra à ceux qui apprécient d’avoir un aspirateur toujours disponible pour des nettoyages fréquents et rapides.

Ce type d’aspirateur présente une faible puissance, une autonomie limitée et le sac à poussière doit être vidé régulièrement. Ils ne peuvent de ce fait pas convenir aux personnes recherchant un aspirateur capable d’aspirer l’ensemble de la maison avec la qualité d’aspiration d’un aspirateur traineau.
aspirateur robot

Aspirateur robot

Depuis une quinzaine d’années, les aspirateurs robots ont fait leur apparition dans notre quotidien. Appareils robotisés, ils réalisent le travail d’un aspirateur de manière autonome sans qu’il soit besoin d’intervenir, aspirant plusieurs fois les zones accessibles tout en contournant les meubles et les obstacles et en repérant le vide. Fonctionnant sur batterie, ils se rechargent sur station ou par le biais d’un chargeur. Ils présentent plusieurs options de programmations, et peuvent nettoyer une pièce complète ou une zone précise en fonction du mode choisi. Ils offrent également la possibilité de se mettre en route en différé ou d’aspirer de manière périodique. Quelques modèles possèdent différents niveaux d’aspiration en fonction des sols aspirés et certains sont même activables via le wifi.

L’aspirateur robot convient parfaitement aux personnes qui n’ont pas envie ou peu de temps à consacrer au ménage ou encore qui ont un animal domestique. Même si son action ne remplace pas un passage d’aspirateur traineau, elle permet d’avoir un sol aspiré tous les jours.

Ce type d’appareil ne peut pas convenir aux personnes qui attendent le même résultat que le passage d’un aspirateur traineau et n’est pas adapté à certains types de sol comme par exemple les parquets anciens à rainures.

Aspirateur silencieux

On qualifie communément d’aspirateurs silencieux les modèles d’aspirateurs traineaux qui émettent un nombre de décibels inférieur à la moyenne des modèles que l’on trouve sur le marché, soit 75 dB, les plus silencieux affichant 59 dB. Contrairement aux idées reçues, le fait qu’un aspirateur soit bruyant ou silencieux n’a aucun rapport avec ses performances car l’atténuation du bruit n’est pas liée à la faible puissance mais à l’isolation phonique située à l’intérieur de l’appareil. Les aspirateurs silencieux peuvent être équipés de sacs (ce sont d’ailleurs les plus silencieux, le sac contribuant encore plus à atténuer le bruit), ou non. Les modèles sans sac sont toujours moins silencieux que les aspirateurs silencieux avec sacs mais plus pratiques et plus économiques.

Ce type d’aspirateur convient bien évidemment aux personnes sensibles au bruit ou ayant des enfants en bas âge car ils permettent de passer l’aspirateur tandis que des tout-petits dorment dans la pièce d’à côté. Si le niveau sonore de l’appareil est un critère prioritaire, mieux vaut opter pour les aspirateurs avec sacs qui sont effectivement les plus silencieux.

Les aspirateurs silencieux étant plus chers que les modèles ordinaires, les utilisateurs recherchant le meilleur prix ne se tourneront pas vers des appareils silencieux.

Quel aspirateur choisir ?

Lorsque vient le temps d’acheter son premier aspirateur ou de changer d’appareil, on ne sait pas toujours quel modèle choisir entre l’abondance de références, d’accessoires et de types d’appareils. Afin d’être en mesure de sélectionner le meilleur aspirateur en fonction de son profil d’utilisateur, la configuration de son logement et l’utilisation que l’on souhaite en faire, il est utile de réaliser un comparatif aspirateur en tenant compte des critères les plus importants.

Dans ce paragraphe nous allons tenter de résoudre cette question : quel aspirateur choisir ?

La superficie (capacité du réservoir et longueur du fil)

Lorsque l’on a de grandes surfaces à aspirer, il est nécessaire d’opter pour un modèle avec un réservoir offrant une importante capacité (qu’il s’agisse d’un sac, pour les aspirateurs avec sac, ou d’un compartiment à poussière, pour les aspirateurs sans sac). Les modèles compacts sont très pratiques car légers et peu encombrants, mais en contrepartie ils disposent d’un petit bac, ce qui les destine plus particulièrement aux logements de petites surfaces ou à étages. La longueur du câble doit être adaptée à la taille de l’habitation afin d’éviter de se retrouver avec des surfaces inaccessibles ou tout simplement d’avoir à trop tirer sur le fil ce qui risque de le fragiliser. Si pour les petites surfaces, un câble de 6 mètres suffit, il faut prévoir un câble de 8 à 9 mètres minimum pour les grands logements.

La nature des sols

La quantité d’air qui circule dans l’aspirateur, appelée également débit d’air, est exprimée en décimètre cube par seconde (dm3/s) et indique la capacité de l’appareil à emmener la poussière jusqu’au réservoir, et est un des éléments qui font sa puissance. Le débit d’air doit être au minimum de 36 dm3/s sur les sols lisses, et de 40 dm3/s sur les sols durs tels que moquettes et tapis.

Le poids

En fonction du profil de l’utilisateur, du confort de ménage recherché et de la configuration du logement, le poids de l’aspirateur a son importance. En effet, un appareil très lourd n’est certainement pas adapté pour une personne âgée ou un logement sur plusieurs étages. La plupart des modèles d’aspirateurs pèsent environ 5 kg mais on en trouve de très performants qui ne pèsent que 3 kg. Les aspirateurs très puissants, quant à eux, dépassent bien souvent les 5 kg.

Les filtres

Autre élément jouant un rôle important dans le choix d’un aspirateur : la qualité du filtrage. À l’heure actuelle, avec la généralisation des sacs en tissus et des filtres dits « haute filtration » type Hepa (High Efficiency Particulate Air), on arrive à retenir dans le sac les particules les plus petites et les plus allergènes qui ont été aspirées. Sur ce type de filtres figurent les indications H12, H13 et H14 (H12 correspondant à une efficacité maximum de 99,5%, H13 à 99,95% et H14 à 99,95%). Cela étant dit, pour profiter au maximum de la filtration du système Hepa, l’intégralité de l’aspirateur doit être optimisé (comme par exemple le jeu entre les pièces plastiques) afin que les poussières ne puissent pas ressortir par un autre endroit. Enfin, il faut savoir que le contact avec la poussière et les particules allergènes est inévitable lorsque l’on vide un aspirateur sans sac.

Les roues

Les aspirateurs traineaux sont équipés de roulettes destinées à minimiser les efforts de l’utilisateur. Ce critère est important car il influe directement sur la maniabilité de l’appareil, les roues doivent être suffisamment grandes et tourner aisément afin de faciliter le déplacement de l’aspirateur notamment sur les moquettes et les tapis. Cela évite non seulement de s’abimer le dos en traînant l’appareil mais également de donner des à-coups qui fragilisent le flexible.

La composition du foyer

Il va sans dire que les critères de choix d’un appareil dépendent de l’usage que l’on en fait, du profil de l’utilisateur et de la composition du foyer. Une famille avec un enfant en bas âge optera par exemple pour un appareil silencieux permettant de passer l’aspirateur lorsque le bébé dort, tandis qu’une personne âgée ou à mobilité réduite se tournera vers un robot aspirateur. Les personnes asthmatiques ou présentant des allergies choisiront un aspirateur avec un filtre HEPA, efficace contre les particules.

La commodité

Avec le temps, les aspirateurs deviennent plus légers et plus maniables, et les traineaux se manipulent facilement. De plus, il existe à l’heure actuelle suffisamment de modèles pour en choisir qui permet un changement de sac rapide et aisé, et un entretien qui ne soit pas ni trop fréquent ou ni trop contraignant. De nombreux petits détails peuvent s’avérer très pratiques : une simple pression sur la commande à poignée ou à pied actionne ou stoppe instantanément et sans effort le fonctionnement de l’appareil, le variateur d’intensité permet de régler la puissance d’aspiration, et un raccordement de flexible orientable à 360° évite les manœuvres compliquées. La présence d’un caoutchouc sur le pourtour du traineau évite d’abimer les meubles et les portes lors des déplacements de l’appareil. La taille du câble, la présence d’une poignée ergonomique, la possibilité de régler la longueur du tube, la taille de l’appareil sont autant de petits plus dont il convient de tenir compte.

L’aspiration

Un aspirateur performant et puissant doit présenter un rapport raisonnable entre la dépression (c’est-à-dire la force utilisée afin de décoller la poussière du sol et la transporter jusqu’au réservoir) et le débit d’air (qui est la quantité d’air qui circule dans l’aspirateur à chaque seconde), ces deux données combinées formant la puissance utile de l’appareil, qui s’exprime en watts. Malheureusement, la plupart des constructeurs préfèrent indiquer la consommation électrique, qui s’exprime également en watts. Pour les petits usages, un modèle de 1 800 watts minimum convient et pour un usage intensif, un appareil de 2 400 watts est conseillé. En outre, l’appareil doit être muni d’un embout doté d’un pouvoir d’aspiration optimal et de préférence d’un variateur de puissance permettant d’ajuster l’aspiration en fonction du type de sol afin de profiter du maximum d’efficacité sur les surfaces difficiles et éviter l’effet ventouse sur les sols faciles à aspirer.

Le niveau sonore

Les décibels qui indiquent le niveau sonore de l’appareil suivent une courbe logarithmique, ce qui fait qu’une différence de seulement 3 dB entre deux aspirateurs indique en fait un doublement de la puissance sonore. Les modèles actuels font entre 65 dB et 80dB et les plus silencieux aux environs de 60 dB.

La consommation

Bien souvent, les appareils sans sac consomment plus que les modèles avec sac. Cela ne représente que peu de différences en terme de coût mais peut constituer un critère important pour les personnes soucieuses de protéger l’environnement.

Les accessoires

La plupart des aspirateurs sont livrés avec toute une panoplie d’accessoires, à commencer par le flexible qui peut être léger si il est entièrement en plastique, ou plus robuste lorsqu’il est partiellement équipé de parties en acier chromé ou aluminium. Généralement télescopique, il s’adapte à la taille de l’utilisateur afin de lui éviter d’avoir à se courber pour passer l’aspirateur. Les autres accessoires fournis la plupart du temps sont le petit suceur qui permet d’aspirer les coussins de canapé et les rideaux et le grand suceur pour aspirer dans les endroits peu accessibles comme les coins, les plinthes, derrière les meubles et dans les recoins des radiateurs. Pour les utilisateurs ayant des animaux domestiques, il est indispensable de sélectionner un modèle avec une turbo-brosse, sorte de rouleau à poils, ou une électro-brosse, qui utilise un moteur électrique, car ces accessoires permettent de frotter les tapis et moquettes de manière à déloger les poils. L’ensemble des accessoires se rangent en règle générale dans un compartiment situé sous le capot, ou se clipsent par système d’accroche au tube ou sur le côté de l’aspirateur.

Le prix

Comme pour la plupart des articles d’électroménager, il existe toute une gamme de modèles d’aspirateurs présentant tous des performances diverses et proposés à tous les prix. Or, le choix d’un aspirateur dépend du budget de chacun et de son critère essentiel (silence, puissance…). Par ailleurs, il est parfois préférable de consacrer un budget plus important que prévu dans l’achat d’un aspirateur de marque, afin de bénéficier d’une garantie de plus longue durée et d’un appareil offrant une meilleure longévité. Cependant certain aspirateur pas cher offrent également un bon rapport qualité prix…

Si le prix de l’appareil est un critère important, il faut également tenir compte du coût des sacs et des pièces détachées. En effet, les modèles compatibles avec des sacs universels et des pièces disponibles en ligne permettent de réaliser des économies substantielles sur le long terme.étiquette énergie aspirateur europe

Etiquette énergie

Depuis 2014, dans le but de favoriser les économies d’énergie, la puissance des aspirateurs traîneaux et balais avec fil est limitée à 1600 watts en Europe. Une première étape puisqu’en 2017, les nouveaux appareils ne pourront plus dépasser 900 watts.
En outre, comme la loi l’impose depuis des années sur les gros électroménagers et appareils hi-fi, chaque modèle doit porter une étiquette énergétique fournissant diverses informations essentielles concernant les caractéristiques de l’appareil et notamment :

la classe d’efficacité énergétique : il s’agit de la note globale située entre A et G qu’a obtenue l’appareil, A étant la meilleure. Elle est basée sur le consommation d’énergie et pondérée par l’efficacité d’aspiration.

 la capacité de filtration : cette information indique le rapport entre les particules aspirées et les particules rejetées dans l’air lorsque l’appareil est réglé à son maximum de puissance. La note A est obtenue si l’émission de poussières est inférieure à 0,02% et la note G si l’appareil rejette 1% de poussières.

 l’efficacité d’aspiration sur moquette et tapis : ce critère prend en compte le taux d’aspiration des poussières après cinq allers retours passés sur un sol. Avec 91% ou plus, l’appareil obtient un A et avec 71% un G.

 la consommation annuelle : calculée sur la base d’une utilisation d’une heure hebdomadaire dans un logement de 87 m2, cette mesure permet d’obtenir un A si l’aspirateur consomme moins de 28 kWh/an et G pour une consommation supérieure à 58 kWh/an.

 le niveau sonore : il s’agit d’une mesure effectuée en décibels lors de l’aspiration d’un tapis. Non limités à l’heure actuelle, le niveau sonore des aspirateurs ne devra pas dépasser les 80 dB à partir de 2017.

 l’efficacité d’aspiration sur les sols durs : ce critère est évalué sur la base du taux d’aspiration des poussières sur un sol comportant une fente après cinq allers et retours, deux fois. L’appareil doit aspirer plus de 96% de la poussière pour obtenir une meilleure note que G.

Conseils entretien

L’entretien d’un appareil, quel qu’il soit, contribue toujours à optimiser son fonctionnement et à allonger sa durée de vie. Le premier réflexe à adopter est d’entretenir régulièrement les composants. Après avoir mis l’appareil hors tension, cela consiste généralement à démonter et nettoyer les pièces, mais il est toujours préférable de consulter le mode d’emploi fourni par le fabricant afin de s’assurer de suivre la bonne procédure.

L’entretien du filtre

Sur certains modèles, il est nécessaire d’ouvrir le réservoir afin de vérifier si le filtre est rempli, mais une grande partie des aspirateurs sont munis d’un témoin de remplissage de filtre. Cela évite d’avoir à ouvrir le réservoir de l’aspirateur afin de vérifier si le filtre est plein et à laisser inutilement des particules de poussières dans l’atmosphère.

Le filtre constitue une des pièces maîtresses de l’aspirateur, que celui-ci soit pourvu de sac ou non. Destiné à retenir les particules jusqu’aux plus infimes, il contribue même à diminuer les risques d’allergie chez les personnes les plus sensibles. Le nettoyage du filtre doit être fait régulièrement car dans le cas contraire, les poussières accumulées lors des aspirations se colmatent ce qui réduit significativement les performances de l’appareil. Les aspirateurs avec sac possèdent un filtre moteur qu’il convient de changer tous les cinq sacs afin d’empêcher les particules de poussière d’atteindre le moteur et de l’endommager. Sur les aspirateurs sans sac, le filtre du bac à poussières est à nettoyer dès lors qu’il est sale. Le filtre de sortie d’air, s’il est lavable, doit être entretenu tous les ans, l’entretien consistant à démonter le filtre, à le laver à l’eau tiède pour ensuite le laisser sécher à l’air libre. Les filtres non lavables doivent quant à eux être tout simplement changés et ne doivent jamais être lavés puis réutilisés. Quant au filtre moteur, il convient de le remplacer au maximum une fois par année.

L’entretien du sac

Si certains sacs se changent dès qu’ils sont pleins aux trois quarts, d’autres se lavent.
Afin de conserver toute l’efficacité de son sac lavable, il faut le nettoyer dès lors qu’il est rempli aux trois quarts. Comme le nettoyage du sac fait remuer de la poussière, il est préférable de se mettre à l’extérieur, dans un jardin ou sur un balcon, afin de procéder à l’entretien, et dans le cas où cela n’est pas possible, de placer le sac directement à l’intérieur d’une poubelle.

L’entretien du bac à poussières

Un aspirateur sans sac n’a pas besoin d’être nettoyé fréquemment, un vidage suivi d’un lavage deux fois par an étant suffisant dans la mesure où son filtre est nettoyé régulièrement. L’entretien consiste à se placer au-dessus d’une poubelle ou d’un sac poubelle placé à l’extérieur et d’y faire tomber les poussières en veillant à vider complètement le collecteur. Il est déconseillé aux personnes allergiques de procéder elles-mêmes à cette opération qui expose fortement aux particules de poussière.

La destruction des mauvaises odeurs

Dans le cadre de l’entretien de son aspirateur, on peut également faire la chasse aux mauvaises odeurs. Pour les aspirateurs avec sac, celui-ci dégage parfois des odeurs désagréables qu’il est facile de chasser en aspirant une feuille enduite d’essence de lavande, ou de tout autre parfum, qui se répandra dans tout le conduit d’air de l’aspirateur jusqu’à atteindre le sac. On peut également vaporiser du désodorisant ménager dans le tuyau d’aspiration ou verser directement dans le sac une ou deux cuillères à soupe de sels parfumés ou de liquide vaisselle.

La prévention des pannes

Quelques gestes simples permettent d’éviter un grand nombre de pannes : ne pas trop tirer sur le câble, toujours vérifier que l’aspirateur est correctement branché, que le fil n’est pas coincé sous une porte ou dans un endroit où il pourrait être écrasé ou sectionné, nettoyer et changer les filtres et le sac selon les instructions et fréquences recommandées, vider le réservoir de l’aspirateur sans sac après une utilisation prolongée, vider régulièrement le tube et le flexible afin de prévenir la formation de bouchons, utiliser uniquement des sacs compatibles avec l’appareil et ne jamais nettoyer des sacs non lavables pour les réutiliser.

Les éléments à vérifier en cas de panne

Si l’aspiration est faible et les poussières ne se décollent même pas du revêtement de sol, c’est généralement, soit que le sac est trop plein, soit que le flexible, le tube ou l’embout est bouché, soit que le filtre est défectueux. Mais la cause peut être plus grave : le filtre peut être encrassé au point d’empêcher l’air de circuler dans le moteur, ou le sac peut être déchiré ou s’être délogé de son support, permettant ainsi à la poussière de l’atteindre et de l’abimer.

Quelle que soit la raison de la panne, il faut immédiatement arrêter l’appareil et le débrancher. Si l’aspirateur est toujours couvert par la garantie, il convient de se référer aux instructions indiquées dans la notice afin de la faire jouer. En règle générale, il suffit de se présenter au service après-vente avec l’appareil qui sera envoyé en réparation ou échangé contre un neuf.

Conclusion

Qu’il s’agisse d’un modèle traineau, compact, balai, robot, avec ou sans sac, l’aspirateur constitue aujourd’hui un investissement non négligeable car il s’agit d’un appareil indispensable dans tous les logements. Il doit être robuste, efficace et pratique pour son utilisateur qui s’en sert fréquemment. Autant de bonnes raisons pour prendre le temps nécessaire afin de sélectionner un modèle qui correspond à nos besoins.