La poussière s’accumule dans toute la maison. La poussière peut contenir des substances qui déclenchent des symptômes d’asthme, comme une respiration sifflante ou la toux. Ou d’autres réactions allergiques, comme une éruption cutanée de dermatite atopique ou un nez bouché de rhinite allergique. Ces substances sont appelées allergènes. Les acariens sont un autre exemple d’allergène.

Bien qu’il n’existe aucune preuve solide que la réduction de la poussière et des acariens dans votre maison réduira les symptômes d’asthme ou de réactions allergiques, les étapes suivantes peuvent être utiles.

Air

N’utilisez pas de ventilateurs de fenêtre ou de grenier, qui apportent de l’air contenant du pollen, des spores de moisissure et d’autres allergènes dans votre maison.

Utilisez la climatisation pour ne pas avoir à ouvrir les fenêtres. Cela aidera à réduire la quantité de pollen et de spores de moisissure qui entrent dans votre maison.

Utilisez un aspirateur muni d’un filtre à particules spécial à haut rendement (HEPA). Cela peut aider à éliminer certains allergènes (comme le pollen ou les squames animales). Mais aussi la fumée de tabac présente dans l’air de votre maison, si vous fumez à l’intérieur bien sûr).

Meubles, tapis, rideaux et literie

Évitez les tapis, les meubles rembourrés et les rideaux lourds qui accumulent de la poussière.

Évitez les meubles recouverts de tissus.

Utilisez des housses d’oreiller et de matelas faites d’un tissu à maillage serré. Ces tissus sont des protecteurs contre la poussière et les acariens.

Utilisez des meubles en bois, en plastique, en cuir ou en vinyle (y compris des couvre matelas en vinyle) que vous pouvez essuyer.

Note : Il est vrai que les couvre matelas en vinyle peuvent être inconfortables pour dormir. Ils sont aussi peu esthétiques.

Enlevez les tapis et la moquette. Cette décision doit être prise en accord avec votre famille. Mais il est vrai que l’on voit de moins en moins de moquettes dans les maison. Elles ont été remplacés par des parquets notamment. Attention ce changement peut avoir une incidence sur votre vie de famille. Les parquets sont nettement plus bruyants que les moquettes. Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas enlever la moquette dans toute la maison, pensez à l’enlever seulement dans la chambre à coucher.

Utilisez des tapis plus petits que vous pouvez laver plus facilement et quand vous voulez.

Remplacez les rideaux lourds et les stores par des stores roulants ou des rideaux lavables.

Enlevez les ‘’attrapes poussière’’ des chambres à coucher. Ce sont les peluches de vos enfants, les tentures murales, les livres, les bibelots et les fleurs artificielles.

Évitez les couvertures de laine sur vos lits.

Nettoyage

allergie-acariens-symptomes-fatigue-allergie-aux-acariens-que-faire-allergie-poussiere-travaux-allergie-acariens-traitement-allergie-poussière-gorge

Faites la poussière et passez l’aspirateur une ou deux fois par semaine pour éliminer l’accumulation d’allergènes. Utilisez un chiffon sec pour essuyer les surfaces dures comme les comptoirs, les tables et autres meubles.

Passez l’aspirateur sur les tapis et les meubles recouverts de tissu pour aspirer et éliminer le plus de poussière possible.

Passez la serpillière sur tous vos sols durs (carrelage ou bois franc, par exemple). A faire au moins une fois toutes les deux semaines.

Utilisez un aspirateur muni d’un filtre HEPA ou d’un sac spécial à double épaisseur. Ces filtres recueillent les particules d’acariens et le pollen. Les filtres standards (sac en papier) peuvent permettre aux allergènes agités de s’échapper dans votre intérieur de maison.

L’époussetage et l’aspiration soulèvent la poussière, ce qui rend l’air plus mauvais jusqu’à ce que la poussière se dépose. Portez un masque si vous faites le nettoyage vous-même. Si possible, demandez à une personne non allergique de faire le ménage.

Envisagez de passer l’aspirateur sur toutes vos moquettes. Cela peut aider à éliminer les allergènes et les acariens qui se développent dans la moquette. De plus, pensez à nettoyer les tapis et les moquettes à la vapeur lorsque c’est possible. En plus de nettoyer le tapis, la chaleur dégagée par la vapeur tue les acariens.

Lisez notre article : Comment s’organiser pour nettoyer la maison ? Vous y trouverez des conseils pour vivre dans un environnement sain.

Lutte contre les acariens

allergie-acariens-traitement-allergie-acariens-symptomes-fatigue-allergie-aux-acariens-que-faire-allergie-poussière-symptome

Les acariens ne sont visibles qu’au microscope. Les gens sont allergiques aux excréments d’acariens, pas aux acariens eux-mêmes. L’allergie aux acariens est un problème toute l’année.

Gardez la maison aérée et sèche, le plus souvent possible. Les acariens se portent bien et continuent à se développer en présence d’humidité. Si le taux d’humidité est supérieure à 50 % dans votre habitat, vous pouvez être sur que vous trouverez des millions d’acariens et bactéries chez vous.

En revanche, les acariens ne supportes pas les conditions de vie sèches. Essayez de maintenir le taux d’humidité (humidité) en dessous de 50%. Cela peut être difficile en certaines saisons et sous certains climats. Les plantes et les aquariums ajoutent de l’humidité, alors gardez les au maximum hors de vos chambres à coucher.

L’aspiration à sec ne ramasse pas les acariens. Envisagez de nettoyer les tapis à la vapeur lorsque c’est possible. En plus de nettoyer le tapis, la chaleur de la vapeur tue les acariens.

Vous pouvez acheter des produits chimiques (acaricides) qui tuent les acariens et que vous pouvez utiliser sur les tapis et les meubles. Mais beaucoup d’experts ne les considèrent pas suffisamment efficaces pour qu’ils valent la peine d’être utilisés. Surtout que ces produits sont très chers.

Lavez la literie, y compris les taies d’oreiller et les couvre-matelas, à l’eau chaude (à 60 °C) toutes les 1 à 2 semaines. Vous pouvez également sécher la literie à haute température.

Vous pouvez limiter votre contact avec les acariens en utilisant des housses résistantes aux allergènes sur votre matelas, votre sommier et vos oreillers, et en les lavant régulièrement. Cela fonctionne bien dans le cadre d’un plan global visant à réduire les allergènes dans votre maison. Il ne suffit pas d’utiliser des housses de matelas et d’oreillers sans certaines des autres méthodes mentionnées ci-dessus.

En conclusion

Les adultes passent un tiers de leur temps quotidien dans leur chambre à coucher, quand les enfants y passent une demie journée. Il est donc important que vous preniez des mesures pour prévenir les allergènes dans cette pièce.

Il existe de nombreux types d’aspirateurs sur le marché. Du classique aspirateur traîneau, à l’aspirateur balai en passant par le plus petit aspirateur à main. Des aspirateurs avec ou sans sac, sans fil ou non. Avec cette grande diversité il est parfois difficile de devoir n’en choisir qu’un pour sa maison. Vous êtes chanceux, nous vous avons fait un guide complet : Aspirateur, comment bien choisir ? Avis et guide complet 2019