Les températures estivales extrêmes et les piscines à longueur d’année exigent un entretien assidu.

Si vous avez la chance de vivre au Soleil et de posséder une piscine, voici quelques conseils d’entretien pour garder votre piscine étincelante de propreté, rafraîchissante et prête à l’emploi chaque jour. La clé, c’est la régularité de l’entretien et bien connaître et maîtriser ce qu’il faut faire. Cela vous évitera de faire des erreurs qui pourraient vous coûter beaucoup d’argent en bout de ligne. 

L’entretien préventif, tout comme vous le feriez pour votre automobile ou votre maison, contribuera grandement à réduire le coût du cycle de vie de votre piscine. Tenez compte des conseils ci-dessous et économisez du temps, de l’argent et des tracas. Rien de tout cela n’est difficile. Il s’agit simplement d’en faire une habitude. Voici nos 15 conseils pour garder votre piscine propre et saine. Si vous souhaitez avoir la méthode pour redémarrer votre piscine pour le printemps, regardez cette vidéo.

1) Le pH, un entretien indispensable

Vérifiez la chimie de la piscine 1 à 2 fois par semaine pendant l’été et tous les 10 jours en hiver. Le pH doit être maintenu entre 7,2 et 7,8. Plus le pH est bas sur cette échelle, moins votre piscine aura besoin de chlore. Pourquoi ? En effet, à mesure que le pH augmente, le chlore devient de moins en moins actif et de nombreux consommateurs continuent de l’ajouter. Le chlore à pH 7,0 est actif à environ 50 % et à pH 8,0, il est actif à environ 10 %. Contrôlez correctement le pH et vous aurez moins besoin de chlore.

entretien-piscine-creusée-prix-produits

2) Le panier d’écumoir

Nettoyer le(s) panier(s) d’écumoire(s) une fois par semaine ou au besoin si les conditions l’exigent. L’écumoire est installé sur le côté de la piscine et sa tâche principale est d’écumer la surface de la piscine avant que les débris et les contaminants deviennent saturés et coulent jusqu’au fond de la piscine. Tout ce qui se trouve dans votre piscine entre forcément par la surface de l’eau. Donc plus l’écumoire est efficace, plus il y a de choses dedans et mieux c’est. Il y a un panneau d’accès rond sur votre terrasse, ouvrez-le et videz le contenu du panier au besoin. Gardez-le propre en tout temps.  

3) Aspirer régulièrement votre piscine: un entretien de base

Il est indispensable de nettoyer le fond et les parois de votre bassin régulièrement. Vous pouvez utiliser soit des aspirateurs manuels, soit des aspirateurs hydrauliques à aspiration, soit des aspirateurs hydrauliques à pression, soit des robots. Pour vous aider à mieux comprendre et à choisir le modèle adapté à vos besoins, vous pouvez vous lire notre guide, conçu dans ce sens.

4) Le préfiltre de la pompe

Nettoyez le pot de poils et de peluches situé à l’avant de la pompe de la piscine toutes les deux semaines ou au besoin. Pour ce faire, arrêtez la pompe et relâchez la pression sur le système. C’est le panier installé juste à l’intérieur du verre clair de votre pompe de piscine. Si vous n’avez pas ce genre de configuration, nettoyez le collecteur de débris ou le panier à feuilles. Un piège à feuilles et un système d’enlèvement des débris sont recommandés.

entretien-piscine-hors-sol-jardin

Par ailleurs, nous vous conseillons de vous procurer une pompe à vitesse variable ou à 2 vitesses si ce n’est pas déjà fait. En effet, ce type de pompe permet des débits réduits, ce qui augmente la performance et donc la qualité de la filtration. Elle vous permettra par ailleurs des économies d’énergies, une plus grande durabilité et son fonctionnement sera plus silencieux. En terme de coût, vous vous y retrouverez à long terme et en plus vous respecterez l’environnement.

5) Surveiller le niveau d’eau

Vérifiez votre niveau d’eau. Est-elle trop élevée ou trop basse ? Votre eau doit se trouver maximum au niveau central de votre skimmer ou de votre carrelage de piscine pour des résultats et des performances optimaux.  L’idéal est environ aux 2/3 ou 3/4 de votre skimmer. Si le niveau d’eau est bas, il peut faire fonctionner la pompe à sec et la brûler. Dans le cas contraire, s’il est trop haut, la porte du skimmer ne fonctionnera pas correctement. 

6) Les galets de chlore

Si vous avez un chlorinateur de pont ou un électrolyseur au sel, vous devez vérifier régulièrement les niveaux de chlore des comprimés, leur charge ou leur colmatage éventuel. 

7) Vérifiez l’ozonateur.

L’ozonateur permet de générer automatiquement du désinfectant dans l’eau de votre piscine. Il n’est pas très fréquent d’avoir un ozonateur dans les piscines privées mais si c’est le cas, assurez-vous que la lumière soit bien allumée et qu’il fonctionne réellement. L’ozone ainsi que les UV ou une combinaison de ceux-ci peuvent réduire la quantité de chlore que votre piscine utilise. Il en existe différents types, et beaucoup ont des instructions d’installation et d’utilisation différentes. Assurez-vous de bien connaître celui qui est installé sur le vôtre.

8) Le système au sel

Si vous avez un système au sel, une piscine au sel, ou ce que certains appellent une piscine sans chlore (une idée fausse), alors vous avez un générateur de chlore. Dans ce cas-là, tenez compte de ces conseils. Ce générateur ne fait que produire du chlore pour vous afin que vous n’ayez pas à l’acheter, le stocker ou le manipuler. Cette commodité a un coût et comporte certains risques inhérents. La cellule doit être maintenue propre et la chimie de votre piscine devient encore plus critique pour son bon fonctionnement.

N’ajoutez pas trop de sel, car si vous pouvez le goûter c’est que votre piscine est probablement trop salée. Les systèmes au sel poussent artificiellement le pH à la hausse. Vous utiliserez donc plus d’acide. Cet appareil est excellent lorsqu’il est utilisé et bien compris. Il peut être coûteux à l’achat et à l’entretien, mais offre une expérience merveilleuse dans l’eau. Il est recommandé de vérifier une fois par mois la concentration en sel.

9) Nettoyer votre filtre

Nettoyez votre filtre régulièrement ou au besoin. Que ce soit un filtre à sable, à cartouche ou à diatomées, son entretien est indispensable et minutieux. Une fois par semaine est une bonne fréquence de nettoyage.

Voici une vidéo vous montrant comment nettoyer votre filtre à sable

10) La ligne de flottaison

Essuyer/nettoyer la ligne de flottaison au niveau du carrelage chaque semaine. Cela réduira l’accumulation. Gardez le pH à 7,2 et la ligne d’écume aura du mal à se développer. Lorsque le pH est très élevé, l’eau laisse des dépôts.

11) Conservation des produits

Conservez toujours les produits chimiques à l’abri de la lumière directe du soleil. Conservez-les dans un endroit frais et sec. Ne stockez pas l’acide et le chlore juste à côté l’un de l’autre.

12) Le choc

Votre piscine ne devrait pas avoir besoin d’être choquée régulièrement si vous avez un ozonateur. Si vous avez des doutes sur votre eau et que vous envisagez un choc, alors faites-le plutôt la nuit et surtout ne vous baignez pas pendant le traitement. Les produits les plus couramment utilisés sont le chlore choc ou le brome choc. Une troisième alternative est l’oxygène actif.

Tout dépend de vos désinfectants habituels. Si vous utilisez plutôt du chlore, utilisez le chlore choc et idem pour le brome. Si vous avez un ozonateur, il est recommandé d’utiliser le chlore choc ou le brome choc. Une autre façon de choquer votre piscine serait de faire fonctionner votre pompe pendant 24 heures en utilisant votre système d’ozone. Si vous êtes en circulation 24 heures sur 24 (pompes à 2 vitesses ou à vitesse variable), tout devrait bien se passer.

Les étapes importantes nécessitant un choc pour votre piscine sont les suivantes:

  • Lors de la première mise en eau
  • Lorsque vous la remettez en route après l’hiver
  • Après la vidange totale de votre piscine
  • Dans les suites d’un évènement météorologique important
  • S’il y a un développement d’algues
  • Si beaucoup de personnes se sont baignées, surtout si elles véhiculaient des germes.

13) L’entretien autour de votre piscine

guide-entretien-piscine-nettoyage-aspirateur.biz

Si vous commencez à voir des fissures autour du périmètre de votre piscine entre votre terrasse et votre carrelage, colmatez-le avec un petit cordon de silicone transparent. Ne laissez pas l’eau migrer de l’intérieur de la piscine à l’intérieur et sous la terrasse à travers les fissures de ce joint. Cela crée des problèmes facilement évitables.

14) Attention à l’environnement autre de votre piscine

Gardez la végétation, les animaux, les produits chimiques loin de la piscine et hors de celle-ci. Les nitrates provenant des excréments d’oiseaux et les déchets d’animaux sont la nourriture des algues. 

15) Sécurité de votre piscine

Vérifiez vos barrières et les barrières de protection pour assurer la sécurité des enfants ! La sécurité de la piscine devrait toujours être une priorité.

16) Valeurs cibles

Maintenez les relevés chimiques de votre piscine dans ces plages :

PH : 7,2 à 7,8 

Alcalinité ou TAC (Titre Alcalimétrique Complet): 80 à 120 mg/l

Le TH ou Titre Hydrotimétrique doit se situer entre 10° et 30°f

taux de chlore: entre 1,5 et 2 mg/l